Description du projet

Après avoir perdu environ 6000 Grenadiere lors des combats terribles au sud
de Caen, les rescapés de la 272. Inf. Div.sont chargés de s’opposer aux courageux
soldats écossais de la 51st Highland Division qui s’apprêtent à libérer le pays d’Auge.
Mais c’était sans compter sans cette division d’infanterie hippomobile commandée
par l’implacable Generalleutnant Schack et ses officiers. Afin de mener à bien
leur mission, les Ecossais se voient renforcés par des blindés, puis, les défenses des
Grenadiere se durcissant, la célèbre division des «Rats du Désert» vient à leur secours.
Bientôt, les Grenadiere, totalement à bout de forces, sont incorporés dans un
groupement tactique de la Waffen-SS afin de défendre la ville de Lisieux, qui a déjà
terriblement souffert. Les combats se poursuivent dans les ruines, dominés par la
basilique. Puis, ne pouvant plus faire face, les restes de la 272. Inf. Div. se replient inextremis
vers la Seine, où leurs sapeurs doivent organiser eux-mêmes le franchissement
du fleuve, avec des moyens extrêmement limités. Ensuite, c’est la course contre la montre
pour traverser l’Escaut. La route est semée d’embûches et le retour en Allemagne n’est
pas encore pour demain…
Comme dans les deux tomes précédents celui-ci, Didier Lodieu retrace l’histoire
de la 272. Infanterie Division avec le support de l’association de cette division.
En effet, tous les vétérans ayant combattu en Normandie ont apporté
leurs témoignages, documents et photographies dans les années 1990,
avant que cette amicale ne soit dissoute.