Description du projet

Après «Combats sur la Seine» et «La retraite allemande vers la Seine», Didier Lodieu achève sa trilogie sur le repli allemand vers la Seine où encore l’historique de la 17e division de campagne de la Luftwaffe avec ce livre : «De la traversée de la Seine à l’Escaut».
L’auteur reprend son étude à la date du 26 août à la limite de l’Eure et de la Seine-Maritime où de nombreux groupes d’arrière-garde tentent de freiner l’avance des Américains et Canadiens à renforts de témoignages de vétérans allemands interrogés au cours des 35 dernières années. Enfin, nous retrouvons les Jäger du Generalleutnant Höcker saignés à blanc depuis les combats du sud d’Evreux puis leur retrait sur la Seine. Bientôt, ils ne seront plus que 350 pour s’opposer aux Britanniques au nord de la Somme, puis talonnés par les infatigables polonais de la 1re Division blindée jusqu’aux rives de l’Escaut. Pour survivre tout en obéissant aux ordres, ils devront constituer un groupement tactique et s’interposeront au massacre de Nieppe.
Didier Lodieu a tenu à mettre en avant et à prouver que la Waffen-SS est loin d’avoir tout fait en Normandie et qu’elle n’a pas toujours été en première ligne comme il a souvent été affirmé. Ici, ce sont des soldats de la Luftwaffe et de la Wehrmacht, des êtres de chair et de sang qui ont eu la mauvaise chance d’être né Allemand et de devoir com-
battre pour un régime totalitaire à qui l’auteur leur a donné la possibilité de s’exprimer.

240 pages – plus de 200 photos – cartes – 23 e – frais de port : 5,60 e