Description du projet

D’ARGENTAN A LA SEINE –  Disponible

Format : 16X24 cm – 256 pages – 280 photos

Je viens de racheter les droits à M. Buffeteau des éditions Ysec pour publier de nouveau ce livre qui est arrivé à 235 e en moyenne sur le web !

Désormais, il est à 25 e au lieu de 33e prix de vente à l’époque. La mise en page a été revue. L’iconographie est magnifique grâce à un imprimeur italien hors pair et le papier est de 350 glacé. Une merveille.

Le 13 août 1944, lorsque la 2e D.B. fait flotter le drapeau bleu-blanc-rouge à la mairie d’Argentan, il est trop tôt pour dire que la victoire alliée est acquise, d’autant que le général Leclerc reçoit l’ordre de retirer ses troupes de la ville : celle-ci est réservée aux Américains.
Si Argentan tombe, c’est toute l’armée allemande qui sera anéantie en Normandie.
L’ordre d’Hitler est formel : « Il faut entreprendre immédiatement la destruction des forces américaines aux environs d’Argentan ». En conséquence, les restes des Panzerdivisionen se mettent en route pour s’opposer au corps d’armée allié dont la 2e D. B. fait partie.
Une unité fraiche est également envoyé sur place : le bataillon de Panther de la 9. Panzer-Division, alors en attente près d’Avignon. Ses tankistes en ont déjà vu de toutes les couleurs en Russie, mais ils ne se doutent pas de ce qui les attend !
Grâce à ses recherches aux archives militaires, à ses interviews de vétérans et à son étude du théâtre d’opérations, qui a duré sept ans, l’auteur nous offre un récit palpitant d’une période mal connue de la bataille de Normandie. Le lecteur découvre de l’inédit à toutes les pages et les très nombreux témoignages illustrent superbement la violence et l’horreur des combats, de la poche de Falaise aux rives de la Seine.

image-0001cut2